COMMUNIQUÉ : La Croatie se rallie au Projet Arachnid dans la bataille contre l’exploitation sexuelle des enfants sur internet

16 avril 2019
Pour diffusion immédiate

Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) est ravi d’annoncer que la centrale croate de signalement des cas de disparition et d’exploitation sexuelle d’enfants sur internet (CNZD, Centar za nestalu I zlostavljanu djecu) se rallie au Projet Arachnid, une plate-forme destinée à réduire la disponibilité des images d’abus pédosexuels sur internet à l’échelle mondiale.

Le CNZD est la sixième centrale étrangère à entreprendre de poursuivre ses activités au sein du Projet Arachnid, enrichissant ainsi une équipe grandissante d’analystes basés au Canada, aux États-Unis, en Suède, en Finlande et en Colombie. Cette collaboration internationale est absolument indispensable dans la lutte contre ce crime sans frontières.

Nul ne sait combien de photos et de vidéos d’abus pédosexuels sont disponibles sur internet, mais Projet Arachnid détecte chaque mois plus de 500 000 images uniques soupçonnées de montrer des abus pédosexuels et nécessitant une analyse humaine.

Le Projet Arachnid a été lancé en janvier de 2017 pour donner suite aux résultats de l’Enquête auprès des survivantes et survivants et à la prolifération grandissante des images d’abus pédosexuels. Le Projet Arachnid détecte les images d’abus pédosexuels connues sur internet et envoie des demandes de retrait aux hébergeurs. À ce jour, le Projet Arachnid a envoyé plus de 1,6 million de demandes de retrait d’images d’abus pédosexuels aux hébergeurs.

On trouvera plus de détails sur le Projet Arachnid au www.ProjetArachnid.ca.

Pour toute demande de renseignements ou d’entrevue, contacter :

Téléphone :
204 560-0723

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca

-30-

Le Centre canadien de protection de l’enfance : Le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE) est un organisme de bienfaisance national voué à la sécurité et à la protection des enfants. Il a pour objectif de réduire l’exploitation et les abus sexuels d’enfants, d’aider à retrouver les enfants disparus et de prévenir la violence faite aux enfants. Le CCPE gère Cyberaide.ca (la centrale canadienne de signalement des cas d’abus pédosexuels et d’exploitation sexuelle d’enfants sur internet) ainsi que d’autres services de prévention et d’intervention destinés à la population canadienne.

Un mot sur Cyberaide.ca : Depuis sa création en septembre 2002, Cyberaide.ca est devenue un élément crucial de la Stratégie nationale du Canada pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet. Cyberaide.ca a donné suite à plus de 245 000 signalements venant du public concernant des cas d’exploitation sexuelle d’enfants, et ces efforts ont permis d’arrêter plus de 514 individus, de prendre en charge des centaines d’enfants en situation d’abus et de protéger un nombre incalculable d’enfants tant au Canada qu’à l’étranger. Cyberaide.ca diffuse aussi du matériel de sensibilisation pour aider les Canadiens à se protéger. En 15 ans, plus de 12 millions d’exemplaires de ces ressources ont été distribués gratuitement aux écoles, aux corps de police, aux services de protection de l’enfance, au secteur privé et à d’autres partenaires.

Un mot sur CNZD : La centrale croate de signalement des cas de disparition et d’exploitation sexuelle d’enfants sur internet (CNZD, Centar za nestalu I zlostavljanu djecu) est une ONG qui gère le Centre pour un Internet plus sûr en Croatie ainsi que la ligne 116 000 pour les disparitions d’enfants. Le CNZD travaille au jour le jour avec une centaine d’enfants ayant des problèmes de comportement. Le CNZD est membre d’INHOPE depuis 2013.