Qui nous sommes

Cyberaide.ca

Le Centre canadien de protection de l’enfance est un organisme caritatif voué à la sécurité personnelle des enfants. Notre but est de réduire la violence faite aux enfants par l'entremise de programmes et de services nationaux destinés à la population canadienne. Le Centre canadien de protection de l’enfance gère Cyberaide.ca, la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet. En service depuis le 26 septembre 2002, Cyberaide.ca a été intégrée en mai 2004 à la Stratégie nationale du gouvernement du Canada pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet.

Lorsque le projet de loi C-22, Loi concernant la déclaration obligatoire de la pornographie juvénile sur Internet par les personnes qui fournissent des services Internet, est entré en vigueur le 8 décembre 2011, le Centre canadien de protection de l’enfance (par l’entremise de son programme Cyberaide.ca) a été désigné comme point de signalement pour l’application de l’article 2. Cette loi fédérale oblige toutes les personnes qui fournissent des services internet à signaler tous les incidents de pornographie juvénile sur Internet.

Pour remplir son mandat de protéger les enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet et en sa qualité de centrale canadienne de signalement, Cyberaide.ca :

  • reçoit et traite les signalements du public relativement à du matériel potentiellement illégal et à des activités liées à l’exploitation sexuelle d’enfants, et transmet toutes les informations pertinentes à l’instance policière ou à l’agence de protection de l’enfance concernée;
  • offre aux Canadiennes et aux Canadiens un centre d’information, de ressources et d’orientation pour les aider à assurer leur sécurité et celle de leurs enfants sur Internet.

Cyberaide.ca reçoit et traite par Internet et par téléphone des signalements venant du public concernant les activités suivantes :

  • Pornographie juvénile (images d’abus pédosexuels)
  • Leurre par Internet
  • Exploitation des enfants à des fins de prostitution
  • Exploitation sexuelle des enfants dans le cadre des voyages et du tourisme
  • Trafic d’enfants
  • Rendre accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite
  • Entente ou arrangement avec une autre personne en vue de commettre une infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant
  • Distribution non consensuelle d’une image intime (d’une personne âgée de moins de 18 ans)

Pour plus de détails sur ces types d’incident, cliquez ici.

Cyberaide.ca traite en moyenne 200 000 signalements par mois venant du public et du Projet Arachnid. Les signalements d’incidents qui semblent contrevenir au Code criminel (Canada) sont retransmis aux forces de l’ordre dans l’éventualité d’une enquête ou entraînent, s’il y a lieu, l’envoi d’une demande de retrait d’images d’abus pédosexuels à un fournisseur de services. Toute information concernant un enfant qui pourrait avoir besoin de protection est retransmise au service de protection de l’enfance concerné.

En plus de traiter des signalements, Cyberaide.ca répond aussi à une centaine de demandes de renseignements ou d’assistance éducative en moyenne par mois et cumule plus de 20 000 visites en moyenne par mois sur ses pages d’information.