Partenaires

Forces policières

La stratégie canadienne

En mai 2004, le gouvernement du Canada a lancé la Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet et annoncé que Cyberaide.ca serait un partenaire à part entière de cette stratégie.

Voici les objectifs de la Stratégie :

  • Aider les corps policiers à enquêter sur les prédateurs et à les repérer;
  • Intensifier l’éducation et la sensibilisation du public;
  • Approfondir les recherches dans le domaine de l’exploitation sexuelle des enfants.

Le rôle de Cyberaide.ca dans le cadre de cette stratégie consiste à gérer la centrale de signalement et à offrir des programmes de sensibilisation et d’éducation du public.

Le 10 février 2009, le gouvernement du Canada a annoncé le renouvellement de sa Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet, assortie d’un financement permanent pour Cyberaide.ca. La poursuite de ce partenariat et le généreux soutien du gouvernement fédéral aideront à réduire la maltraitance des enfants et à faire en sorte que nos programmes et services soient accessibles à toute la population canadienne.

Gouvernement du Canada

Principaux partenaires de la stratégie canadienne

Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada est le ministère fédéral responsable de la coordination de la Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet.

Sécurité publique Canada

Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants

Le Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants (CNCEE) fait partie intégrante des Services de police nationaux du Canada; il a été créé afin d’aider à protéger les enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet. Le mandat du CNCEE est de réduire la vulnérabilité des enfants à l’exploitation sexuelle par le biais d’Internet en identifiant ceux qui en sont victimes; d’enquêter sur les délinquants sexuels et d’aider à les traduire en justice; de renforcer les capacités des forces policières municipales, territoriales, provinciales et fédérales par la formation, la recherche et le soutien aux enquêteurs.

Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants

Centre national de coordination contre la traite de personnes

Le Centre national de coordination contre la traite de personnes (CNCTP), qui relève de la GRC, collabore avec des organismes nationaux et internationaux afin d’élaborer un vaste réseau de partenaires, de surveiller les enquêtes d’un point de vue national, de faciliter le traitement centralisé des demandes de renseignements provenant d’organismes d’application de la loi internationaux, de fournir des services analytiques et des renseignements aux organismes d’application de la loi nationaux et de contribuer à alimenter les banques de données internationales.

Partenaires des forces policières

  • Association canadienne des chefs de police
  • Gendarmerie royale du Canada
  • Service canadien de renseignements criminels
  • Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants

Les forces policières jouent un rôle crucial dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet et les abus pédosexuels. Cyberaide.ca soutient ces efforts en renvoyant aux forces policières de partout au Canada les signalements qui lui sont transmis et en collaborant étroitement avec la police pour trouver des occasions d’éduquer la population canadienne sur les questions entourant l’exploitation sexuelle des enfants.

Voici quelques exemples de collaboration entre Cyberaide.ca et les forces policières dans le but de mieux protéger les enfants :

  • Cyberaide.ca s’est entourée d’un Comité consultatif des forces de l’ordre pour recueillir des avis sur les questions entourant la protection des enfants; ce comité est formé de représentants de différents corps de police à travers le Canada.
  • Certains corps de police, comme la Police de Toronto, recommandent le programme Priorité Jeunesse aux organismes de services à l’enfance soucieux de réduire les risques que des abus sexuels soient commis sur des enfants dont ils ont la charge.
  • Cyberaide.ca fait régulièrement équipe avec des corps de police canadiens dans des initiatives visant à sensibiliser la population aux questions entourant les disparitions et l’exploitation d’enfants.
  • Chaque année, le Centre canadien organise un Colloque sur les enfants disparus ou exploités dans le but d’approfondir les connaissances des intervenants du domaine de la protection de l’enfance au sujet des questions entourant les disparitions et l’exploitation d’enfants.
  • Cyberaide.ca distribue chaque année plus de 60 000 documents de sensibilisation aux forces policières, qui les redistribuent à la population pour renforcer la sécurité personnelle des enfants.

Cyberaide.ca reçoit l’appui de l’Association canadienne des chefs de police (ACCP), de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), du Service canadien de renseignements criminels (SCRC), du Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants (CNCEE) et du Comité directeur national sur l’exploitation sexuelle des enfants par Internet (coprésidé par la GRC et la Police provinciale de l’Ontario).

Appuis

Les services de police suivants manifestent leur appui par un lien direct vers Cyberaide.ca à partir de leur site internet. Ils assurent ainsi la centralisation des signalements et des demandes de renseignements de nature éducative venant de la population canadienne.

  • NL
  • NS
  • MB
  • QC
  • ON
  • BC
  • Au Canada
  • SK
  • AB

Manitoba

Cyberaide.ca est devenue un allié précieux pour les corps policiers, qui bénéficient d’un service professionnel et efficace de filtrage initial des signalements de cas d’exploitation d’enfants. – Sergent-détective John Siderius, Service de police de Winnipeg

Nouvelle-Écosse

Le personnel de Cyberaide.ca excelle dans ses efforts pour aider les corps de police et sensibiliser la population. Cyberaide est un allié très précieux et indispensable pour les forces policières, qui ne peuvent lutter seules contre le fléau des abus pédosexuels, tant au Canada qu’à l’étranger. La police, la population et les organismes comme Cyberaide.ca doivent livrer cette bataille ensemble. Le personnel de Cyberaide.ca peut être fier de ce qu’il fait pour aider à combattre ce crime transfrontalier. – Caporal Jadie Spence, Unité intégrée de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet, Halifax
Grâce à sa bonne gestion de la centrale nationale de signalement et à ses partenariats durables avec la Gendarmerie royale du Canada et des membres des forces policières canadiennes, Cyberaide.ca contribue à la protection des ressources les plus précieuses du Canada : ses enfants. – Caporal D.S. Fox, s.-off. resp., GRC, Division H

Québec

Grâce à une formation spécialisée et au système de priorisation des signalements, les analystes de Cyberaide.ca sont à même de déceler rapidement et efficacement les situations qui nécessitent une intervention immédiate. – Capitaine Frédérick Gaudreau, Sûreté du Québec

Ontario

[…] depuis sa création, Cyberaide.ca est une ressource inestimable pour la police […]. L’information nous est transmise rapidement et nous est souvent utile dans nos enquêtes. Il est important que l’on continue d’avoir un service centralisé qui s’occupe de recevoir les informations du public et de les retransmettre aux bons corps de police, de manière à éliminer les redoublements et le gaspillage d’importantes ressources policières. Sans cet important outil de signalement pour la population, il ne fait aucun doute que de nombreux enfants seraient laissés pour compte dans la lutte aux cyberprédateurs. À Toronto seulement, en 2011, 43 arrestations sont attribuables à des signalements ou informations venant de Cyberaide.ca. – Inspectrice d’état-major Mary lee Metcalfe, Police de Toronto
Cyberaide produit du matériel de sensibilisation d’une qualité exceptionnelle. […] Sensibiliser, c’est prévenir, et nos chances de réduire la maltraitance des enfants seront à la mesure des efforts de sensibilisation qui seront déployés. – Sergent-détective Frank Goldschmidt, Police provinciale de l’Ontario
Sans la collaboration de Cyberaide.ca, la police n’aurait peut-être jamais rien su, et l’agresseur aurait pu s’en prendre à de nombreuses autres jeunes filles. – Détective Stephanie Morgan, Police de Kingston

Saskatchewan

À mon avis, Cyberaide.ca est désormais un service indispensable aux corps de police canadiens. C’est la cyber “ligne de front” dans la guerre contre l’exploitation des enfants sur Internet. – Sergent Brent Ross, s.-off. resp., Groupe de lutte contre l’exploitation des enfants dans Internet de la Saskatchewan (GRC)

Colombie-Britannique

Au Canada

Alberta

Cyberaide.ca fait preuve d’une efficacité et d’un professionnalisme inouïs quant au filtrage initial des signalements et des renseignements relatifs à l’exploitation d’enfants. Les données de la centrale nous sont très utiles dans nos enquêtes, en particulier pour l’identification des suspects […].Cyberaide.ca est vraiment devenue un fidèle partenaire des escouades spécialisées qui ont la difficile tâche d’enquêter sur des cas d’exploitation d’enfants sur Internet. – Sergent d’état-major Steve Lorne, Groupe de lutte contre l’exploitation des enfants dans Internet (Sud de l’Alberta)