Sécurité internet

Images intimes et violence sexuelle

Depuis quelques années, Cyberaide.ca observe une augmentation marquée des signalements venant de jeunes de 12 à 17 ans. Une forte proportion des signalements faits par des ados portent sur la production de photos et de vidéos à caractère sexuel et leur diffusion par l’entremise d’Internet ou d’appareils électroniques.

Face à la complexité du problème, le Centre canadien de protection de l’enfance a créé plusieurs ressources pour les jeunes, les familles et les écoles.

Cahiers d’activités pour les élèves

Les cahiers d’activités suivants sont consacrés spécifiquement à l’exploitation et à la violence sexuelle dans l’espace numérique chez les jeunes.

AidezMoiSVP.ca

Le site AidezMoiSVP.ca aide les jeunes à surmonter les difficultés à savoir comment retirer des photos à caractère sexuel d’Internet et agir avec leurs pairs. Il les renseigne aussi sur les moyens à prendre pour limiter la propagation de ces images et atténuer les répercussions sociales qui en découlent souvent.

Ne laisse pas d’autres personnes écrire ton histoire.

Guides sur l’autoexploitation juvénile

Les guides sur l’autoexploitation juvénile s’adressent aux écoles, aux policiers-éducateurs et aux familles qui font face à des incidents d’autoexploitation juvénile.

Le Guide pour les écoles présente aux écoles une méthode d’intervention en cas d’incident d’autoexploitation juvénile impliquant leurs élèves.

Le Guide pour les familles s’adresse aux familles de jeunes qui sont affectés par la diffusion de photos ou vidéos à caractère sexuel d’eux-mêmes auprès de leurs pairs ou qui ont partagé de telles images avec autrui. Ce guide offre des conseils pratiques pour :

  • aider votre enfant face à la situation;
  • réduire les répercussions possibles de cette situation sur votre enfant;
  • limiter la participation de votre enfant à ce genre d’activité;
  • limiter la diffusion de photos ou vidéos à caractère sexuel de votre enfant.

Contactez-nous pour plus de détails sur ces ressources et d’autres ressources complémentaires.

Pour Glen Canning, père de Rehtaeh Parsons, il importe au plus haut point de s’attaquer à la diffusion non consensuelle des images intimes et aux répercussions sociales qui s’ensuivent (en anglais).